Prendre rendez-vous
01 42 74 46 83
cabinet@chirurgie-esthetique.paris

INFORMATIONS DE CONTACT

 

ADRESSE

12 Avenue Carnot, 75017, Paris

TÉLÉPHONE

01 42 74 46 83

E-MAIL

cabinet@chirurgie-esthetique.paris

RÉSEAUX SOCIAUX


AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE MAMMAIRE OU PAR IMPLANT MAMMAIRE

L’augmentation mammaire par prothèse est l’une des chirurgies esthétiques les plus pratiqués à travers le monde. Cette chirurgie du sein s’est en effet largement démocratisée et n’est plus du tout tabou. Les prothèses mammaires et les techniques chirurgicales ont fait l’objet de nombreuses innovations ces dernières années, l’intervention étant devenue rapide et bien réglée, avec des suites opératoires simples dans les mains d’un chirurgien esthétique spécialiste de l’augmentation mammaire. Le résultat est désormais naturel et stable, grâce au large choix d’implants mammaires et de techniques chirurgicales.

  • Chirurgie simple, rapide et bien réglée
  • Résultat naturel, grâce à la large gamme d’implants mammaires et aux nouvelles techniques chirurgicales (dual plan, augmentation mammaire composite…)
  • Tous les choix de formes et de volumes possibles de prothèses mammaires
  • Suites simples avec intervention en ambulatoire

DESCRIPTION GÉNÉRALE DE L’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE MAMMAIRE

Il existe un nombre important de choix à faire en cas d’augmentation mammaire : type d’implants mammaires, voie d’abord, mise en place…
Le Docteur Vincent Nguyen, qui a réalisé cette fiche, est un chirurgien esthétique spécialiste de l’augmentation mammaire sur Paris et saura vous guider dans le panel d’options qu’offre cette intervention.
On y retrouve toutes les informations sur l’intervention, les cicatrices, les suites, la prise en charge sécu, les photos avant-après, et les prix d’une augmentation mammaire.

Pourquoi une augmentation mammaire ?

L’hypoplasie mammaire ou hypotrophie mammaire est un défaut de développement du volume des seins, par rapport à la morphologie d’une femme.

Elle peut  être due à un manque de développement de la glande mammaire lors de la puberté ou faire suite à une perte de volume glandulaire secondaire à une grossesse, un amaigrissement ou une fluctuation hormonale.

Certaines femmes vivent cette hypotrophie comme une atteinte à leur féminité, associée à un mal-être et une perte de confiance en soi, pouvant parfois devenir véritable complexe.

Le docteur Vincent Nguyen propose donc une intervention d’augmentation mammaire afin d’accroître ce volume mammaire insuffisant, souvent mal accepté physiquement et psychologiquement par ses patientes.

Quel est l’avantage d’une augmentation mammaire par prothèse ?

L’augmentation mammaire par prothèse permet une augmentation immédiate de la taille des seins, avec un choix de n’importe quel volume et forme souhaités, permettant ainsi de palier rapidement au complexe de beaucoup de femme.

C’est une intervention réglée, avec très peu de risques de complications et de mauvais résultats si elle est réalisée par un chirurgien plasticien qualifié.

Quels sont les différents types de prothèses mammaires ?

Elles diffèrent de par leur :

  • Forme : rondes, anatomiques, asymétriques ou sur mesure
  • Enveloppe : lisse, microtexturée, texturée ou macrotexturée, avec ou sans polyuréthane
  • Contenu = remplies de gel de silicone, de sérum physiologique, d’hydrogel
  • Projection et Volume : profil bas, intermédiaire, haut, extra haut
  • Consistance : cohésives, souples, fermes, à double gel
  • Marque : Allergan, Mentor, Sebbin, Eurosilicone, Arion…

Les prothèses actuelles ont subi de telles évolutions qu’elles permettent d’obtenir à la fois un aspect mais aussi un toucher naturels, adaptés à la morphologie et à la demande de la patiente.

Ce grand choix de prothèses permet au chirurgien plasticien d’adapter l’augmentation mammaire avec des implants presque sur-mesure pour la patiente, en accord avec sa morphologie et l’harmonie de son corps.

Tous les implants disponibles en France et utilisés par le Docteur Vincent Nguyen répondent à des normes rigoureuses : marquage CE (Communauté Européenne) et autorisation de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé).

Quels sont les avantages et inconvénients des prothèses anatomiques par rapport aux prothèses rondes ?

La prothèse mammaire anatomique se présente sous la forme d’une goutte ou d’une poire, ce qui a pour avantage de donner un aspect encore plus naturel au sein dans certains cas bien choisis. Comme pour les autres prothèses mammaires, il existe une multitude de choix de tailles, de formes et de consistances de prothèses anatomiques, permettant une adaptation parfaite à la morphologie d’un grand nombre de patientes.

Le seul inconvénient est qu’il existe un risque, certes minime, de légère rotation de la prothèse dans les 3 premiers mois après sa mise en place. C’est évènement est toutefois devenu rare avec l’utilisation du dual plan, des contenseurs et des prothèses mammaires texturées.

LES PRINCIPES D’UNE AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE

Par les incisions, on peut mettre la prothèse mammaire de 3 façons différentes (cf. schéma) :

  • Prémusculaire, c’est à dire en avant du muscle. Les prothèses mammaires sont placées directement derrière la glande, en avant des muscles pectoraux.
  • Rétromusculaire, c’est-à-dire derrière le muscle. Les prothèses mammaires sont placées plus profondément, en arrière des muscles pectoraux.
  • En DUAL PLAN, où l’implant mammaire est placé derrière le muscle dans sa partie supérieure, et derrière la glande dans sa partie inférieure.

Les cicatrices d’une augmentation mammaire par prothèse mammaire sont dissimulées dans des zones de jonction ou de plis naturels (cf. dessin) :

  • Voie aréolaire : avec incision dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole ;
  • Voie axillaire : avec incision sous le bras, dans l’aisselle ;
  • Voie sous-mammaire : avec incision placée dans le sillon situé sous le sein.

LES ÉTAPES D’INTERVENTIONS D’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE

AVANT UNE INTERVENTION D’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE

  • Deux consultations préopératoires avec un chirurgien plasticien sont nécessaires pour toute opération mammaire, ainsi qu’une consultation avec un médecin anesthésiste.
  • Des photos avant après l’augmentation mammaire par prothèse sont réalisées.
  • Une mammographie et/ou une échographie sont réalisées.
  • Un soutien-gorge de contention sans armature et s’ouvrant par devant est prescrit.
  • Les consignes pré-opératoires en cas de chirurgie du sein sont les suivantes :
    • Arrêt du tabac minimum 1 mois avant, et jusqu’à 1 mois après l‘intervention pour réduire le risque de nécrose et de complications.
    • Arrêt de tout traitement anticoagulant ou antiagrégant 15 jours avant.

L’INTERVENTION D’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR IMPLANTS

  • L’intervention se déroule sous anesthésie générale, sur une patiente assise afin d’obtenir un résultat optimal.
  • Sa durée est d’environ 1h.
  • Le Docteur Vincent Nguyen utilise les dernières techniques chirurgicales, évitant ainsi la mise en place de drains, et opère lui-même les deux seins.

Le résultat définitif apparait à 3 mois de l’augmentation mammaire. Cependant, le changement physique et psychologique se ressent dès le premier jour.

APRÈS UNE INTERVENTION D’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE

  • L’augmentation mammaire peut-être une intervention douloureuse durant les premiers jours, surtout si la prothèse est placée derrière le muscle. Cependant, des antalgiques adaptés permettent de maitriser aisément les douleurs.
  • Les patientes peuvent sortir le lendemain voire le soir même de l’intervention.
  • Un œdème et des ecchymoses au niveau des seins apparaissent dans les jours suivants.
  • Aucun soin infirmier n’est nécessaire après l’intervention.
  • Les douches sont autorisées dès le lendemain. Les bains sont déconseillés pendant 1 mois.
  • Les fils sont résorbables et sous la peau, donc aucun fils apparent n’est à enlever.
  • Le soutien-gorge de contention devra être porté durant 6 semaines jour et nuit, afin d’éviter les mauvaises cicatrisations.
  • Les expositions solaires sont déconseillées sur les cicatrices pendant au moins 1 an.
  • En fonction du métier, l’arrêt des activités professionnelles est préconisé pour une durée de 5 à 15 jours, 6 semaines pour les activités physiques.
  • Des consultations régulières seront planifiées avec le Dr Nguyen (en général 1 semaine, 1 mois, 3 mois, 6 mois et un an).

AUGMENTATION MAMMAIRE COMPOSITE : PRIX ET TARIFS

  • C’est une intervention de chirurgie esthétique du sein, donc  non prise en charge par la sécurité sociale ni par les mutuelles.
  • Le prix est très variable d’une patiente à l’autre.  En effet, il est fonction du type d’implants mammaires et du type de cicatrice, de l’association à un lipofilling ou à lifting du sein, du lieu d’intervention, de la durée et autres.  Le tarif pour une augmentation mammaire par prothèse peut donc varier, à partir de 4100 Euros (trouvez tous les tarifs de chirurgie esthétique du Dr Nguyen sur ce site).
  • Une partie de cette chirurgie mammaire peut-être prise en charge par la sécurité sociale  et par certaines mutuelles sur les critères définis suivants : agénésie mammaire bilatérale, hypoplasie bilatérale sévère avec taille de bonnet inférieure à A, syndrome malformatif (sein tubéreux et syndrome de Poland). Cet accord est soumis à une entente préalable et la patiente est convoquée à la sécurité sociale afin de certifier l’indication.
  • Cela nécessite donc un examen clinique par un chirurgien esthétique spécialiste de la chirurgie mammaire, qui pourra évaluer avec vous et vous guider dans le choix du bon traitement à réaliser.

QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES SUR L’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR IMPLANTS MAMMAIRE

Qu’est-ce que le DUAL PLAN ?

Le DUAL PLAN est une innovation de dernière génération, assez récente, connaissant un immense succès, de par les avantages qu’elle apporte.

Le Docteur Nguyen est un spécialiste de la chirurgie d’augmentation mammaire par implant par la technique du DUAL PLAN.

Dans la technique du DUAL PLAN, la prothèse est placée à la fois derrière le muscle dans la partie haute du sein et derrière la glande dans la partie basse du sein.

​C’est ce placement particulier de la prothèse qui permet de donner au sein cette forme naturelle, même avec une augmentation importante.

​En effet, le muscle aplati la prothèse dans sa partie haute en la camouflant, évitant ainsi un aspect prothétique.

Dans sa partie basse, la prothèse placée derrière la glande évolue donc avec cette dernière dans le temps. On obtient ainsi un beau déroulé du sein pour un effet naturel ajouté.

Le DUAL PLAN permet donc d’obtenir un aspect naturel sur la globalité du sein, y compris avec un implant rond, permettant d’éviter les problèmes de rotation d’une prothèse anatomique. Il permet un beau vieillissement du sein avec un beau déroulé, contrairement à une technique rétro-musculaire pure.

Quels peuvent être les gestes associés à une augmentation mammaire par implant ?

  • En cas de seins vidés et tombants, il peut être nécessaire de réaliser un lifting du sein associé à une augmentation mammaire par prothèse. Cette technique est appelée plastie-prothèse (voir seins vidés et tombants). Aux cicatrices  nécessaires pour les prothèses s’ajoutent celles   nécessaires au lifting du sein.
  • Une des dernières techniques consiste à associer augmentation mammaire par prothèses et par lipofilling : c’est la technique d’augmentation mammaire composite.

Très à la mode, elle permet d’associer l’avantage du volume et de la tenue d’une augmentation mammaire par prothèse, avec le camouflage des contours de l’implant mammaire par la graisse de la patiente prélevée par lipoaspiration. L’effet est plus naturel et la texture est plus souple au toucher.

Quelles sont les alternatives à l’augmentation mammaire par prothèses ?

La principale alternative est l’augmentation mammaire par lipofilling ou injection de graisse (voir fiche). Technique 100% naturelle, elle nécessite cependant un volume de graisse suffisant à prélever chez la patiente ainsi qu’un désir d’augmentation modérée.

Quel est le rapport entre prothèses mammaires et cancer du sein ?

A ce jour, il n’y a aucun rapport établi entre prothèses mammaires et cancer du sein (carcinome canalaire ou lobulaire, in situ ou infiltrant).

Quelle est l’histoire des prothèses mammaires PIP ?

L’affaire des prothèses PIP a fait un scandale car le fabricant proposait des prothèses à base de silicone alimentaire au lieu de prothèses conçues avec du silicone spécialement traité pour la médecine et la mise en place dans le corps, et cela pour une raison de coût, sans en avertir les chirurgiens plasticiens. Cette histoire abominable a fait énormément de tort à la réputation des prothèses mammaires, qui depuis font l’objet de contrôles très poussés. De nos jours, les patientes portant des prothèses PIP peuvent se les faire retirer en étant prises en charge par la sécurité sociale, car on ne sait toujours pas ce que leur rupture peut engendrer.

Quelle est la durée de vie d’une prothèse mammaire ?

La durée de vie d’une prothèse mammaire est imprévisible. Elle dépend des facteurs anatomiques autour de la prothèse, et de beaucoup d’autres paramètres. Ainsi, une prothèse mammaire peut durer 20 ans comme elle peut en durer 3. On parle souvent d’une moyenne de vie de 10 ans, ce qui n’est pas forcément ce qui est relaté dans les études scientifiques.

Qu’est-ce qu’une coque péri-prothétique ?

Lorsqu’un corps étranger est placé dans le corps, comme ici les implants mammaires, il se crée normalement une capsule autour de celui-ci afin de l’isoler de l’organisme. Cependant, dans certains cas, cette capsule peut s’épaissir et devenir dure et fibreuse ; on parle alors de coque péri-prothétique. Cette coque peut déformer l’aspect du sein et dans certains cas être douloureuse. Elle fait le sujet d’une classification bien connue, la classification de Baker :

Stade1 : le sein a un aspect et un palper normaux (l’implant est indétectable)

Stade 2 : l’aspect du sein est normal, mais il y a une légère induration à la palpation

Stade 3 : l’aspect du sein est normal, mais l’induration est importante et gênante

Stade 4 : le sein est déformé, avec une induration majeure et des douleurs

En cas de coque trop importante, il est nécessaire d’opérer, afin d’enlever la coque et de changer l’implant. Néanmoins, cette complication reste assez rare.

Quel est l’effet de la grossesse et de l’allaitement ?

Aucun. Le placement de l’implant fait qu’il n’y a aucune incidence pendant une grossesse ou pendant l’allaitement. On peut allaiter normalement, le silicone ne pouvant pas passer dans le lait maternel.

Quel est l’effet des implants mammaires sur la sensibilité du sein ?

  • Inconvénient avec un lipofilling mammaire: réabsorption imprévisible d’une partie de la graisse en 3 mois, réserve de graisse non disponible en cas de patiente mince…
  • Inconvénient  avec des implants mammaires : changement d’implants à long terme, cicatrices, coques….

Qu’est-ce qu’une prothèse en polyuréthane ?

Une prothèse mammaire en polyuréthane est une prothèse recouverte d’une mousse de polyuréthane. On retrouve les mêmes formes que pour les prothèses mammaires classiques (rondes, anatomiques et coniques) et les mêmes indications d’augmentation mammaire esthétique et reconstructrice. Elle est de plus en plus utilisée car permettrait de diminuer le risque de coque péri-prothétique et les risques de rotation des prothèses anatomiques. Il faut en faire la demande à votre chirurgien, car il s’agit de prothèse sur demande ayant un cout plus important.

Qu’est-ce qu’une prothèse mammaire en hydrogel ?

Il s’agit d’une prothèse mammaire remplie d’un hydrogel biodégradable remplaçant le gel en silicone.

Cependant en cas de rupture, le risque inflammatoire est majoré car il ne s’agit pas d’une substance inerte comme le silicone. Ce sont des prothèses très peu employées dans le monde.

Mieux vaut-il des prothèses en sérum physiologique ?

Il y un certain nombre d’avantages et d’inconvénients aux prothèses mammaires en sérum physiologique.

Les avantages sont :

  • En cas de rupture, il n’y a pas de fuite de silicone. Ceci était surtout valable lorsque l’on remplissait les prothèses avec du silicone liquide. De nos jours, il s’agit désormais d’un gel de silicone qui ne peut pas migrer, ce qui engendre donc moins de complications. De plus, l’enveloppe de la prothèse en sérum physiologique est elle-même en silicone…
  • La prothèse mammaire s’introduit vide et est gonflée dans un second temps. La cicatrice de mise en place est donc légèrement plus petite, sans que cela soit pour autant vraiment significatif au vu des prothèses souples actuellement disponibles.
  • Enfin, le chirurgien peut gonfler en temps réel les prothèses pour corriger les éventuelles asymétries et obtenir la taille parfaite. Cependant, de nos jours, avec les essais pré-opératoires et la gamme tellement étendue de prothèses mammaires, cet argument semble obsolète.

Concernant les inconvénients :

  • L’aspect et le toucher sont moins naturels que pour des prothèses en silicone. Au toucher, la prothèse est initialement très dure car suremplie, avec une sensation de beaucoup de vagues. Dans la durée, elle se déshydrate et devient très flasque comme un sac plastique rempli d’eau. L’aspect varie donc dans le temps, au début surgonflé, avec un aspect pouvant être très artificiel avec des vagues visibles en particulier lorsque la patiente se penche en avant. Les prothèses en silicone, elles, ont un résultat beaucoup plus stable dans le temps, et ont un toucher et un aspect plus naturels.
  • En cas de rupture, le sein redevient complétement plat. Tandis qu’avec une prothèse en silicone, il n’y a aucune urgence à opérer puisque le sein peut ne pas être déformé du tout. Le silicone étant gélifié, il n’y plus de risque de migration.
  • Par ailleurs, d’autres complications spécifiques peuvent apparaitre, comme la transformation du sérum en cristaux ou encore une infection fungique (champignons), complications qu’on ne retrouve pas avec les prothèses en silicone.
  • Enfin, la durée de vie est moins importante pour une prothèse en sérum physiologique que pour celles en silicone (rarement plus de 10 ans).

Les prothèses mammaires pré-remplies de gel de silicone sont les prothèses les plus posées par les chirurgiens esthétiques dans le monde, notamment de par les arguments sus-jacents, qui montrent leur net avantage.

Prothèses mammaires à gel souple ou gel ferme ?

Il existe différentes gammes de gel. Dans tous les cas, il est préférable d’opter pour un gel cohésif, plutôt souple, afin d’obtenir un toucher très naturel, tout en gardant une certaine fermeté au toucher, a adapter à chaque patiente (texture de peau et glande mammaire).

Qu’est-ce que l’augmentation mammaire sans cicatrices ?

Il s’agit d’une augmentation mammaire sans prothèse par lipofilling ou réinjection de graisse (voir fiche correspondante). Il y a des avantages mais aussi des inconvénients.

Qu’est-ce que l’augmentation mammaire par Macrolane ?

Il s’agit d’une augmentation mammaire par acide hyaluronique totalement interdite en France car elle présente des risques d’infection, de granulome, de troubles de dépistage du cancer du sein.

Prothèses lisses ou texturés ?

Pour les prothèses anatomiques, les prothèses texturées ou micro texturées sont obligatoires afin d’éviter le risque de rotation. Pour les prothèses mammaires rondes, les lisses et les microtexturées feraient moins de coques périprothétiques.

Peut-on avoir une grossesse et allaiter avec des prothèses ?

Oui, les prothèses sont quoiqu’il arrive derrière la glande et/ou derrière le muscle, et n’entravent donc en rien l’allaitement. Le silicone ne passe pas dans le lait maternel car il s’agit de silicone gélifié.

Au bout de combien de temps doit-on changer les prothèses mammaires ?

Il faut changer les prothèses mammaires en cas de rupture. La conduite générale est un changement tous les 10 ans, durée de vie qui serait plus proche des 7.6 ans selon les dernières études. Le changement pour rupture de prothèse n’a aucune urgence, et peut même parfois passer inaperçue.

Quelle est la surveillance des porteuses de prothèses mammaire ?

Après la mise en place de prothèses, un examen clinique est conseillé à 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an pour éliminer les coques précoces, puis à 3 ans.

Enfin, une surveillance clinique et radiologique au moins annuelle à partir de 5 ans.

Quel est le meilleur examen radiologique pour surveiller des prothèses mammaires ?

Le meilleur examen radiologique est l’IRM mammaire. L’échographie mammaire et la mammographie peuvent être très bonnes, mais seulement entre de bonnes mains.

Que faire en cas de coque périprothétique ?

Il faut réaliser une ablation de la coque (capsulectomie) et décider avec la patiente de remettre une prothèse mammaire ou non; sachant que le risque de récidive de coque est plus important.

Lipofilling du sein et augmentation mammaire par transfert de graisse

Augmentation mammaire composite

  • Christine

    11 juin 2017

    bonjour,
    je cherche un bon chirurgien esthétique sur paris pour une chirurgie des seins avec des implants mammaires. J’ai été opéré dans un pays étranger et le résultat est catastrophique, je voudrais réparer cela.
    merci

  • Melanie

    23 mai 2017

    Bonjour Dr Nguyen,
    je voudrais faire une augmentation mammaire avec des implants anatomiques mais en dual plan, cela réduit il le risque de rotation de la prothèse mammaire. merci

    • Dr. Vincent NGUYEN

      24 mai 2017

      Bonjour,
      dans le cadre d’une augmentation mammaire, il est vrai qu’il existe un faible risque de rotation avec des implants anatomiques en forme de goutte. Malheureusement le fait de mettre la prothèse mammaire sous ou sur le muscle ne change pas le risque de rotation.
      Cordialement

  • Diane

    27 avril 2017

    Bonjour Monsieur,

    Il y a un an j’ai je me suis fait poser des prothèses mammaires rondes 265g en dual plan, Je suis très satisfaite du résultat, cependant j’aurais aimé augmenter de nouveau la taille des mes prothèses car je les trouve finalement un peu petits. Quels sont vos tarifs lorsqu’il s’agit d’un changement de prothèses? En vous remerciant par avance.

    Cordialement

    • Dr. Vincent NGUYEN

      3 mai 2017

      Bonjour Diane,
      tous les tarifs de chirurgie esthétique sont indiqués dans la rubrique tarifs de ce site, y compris dans le cadre de changement de prothèse mammaire en DUAL PLAN.

      Cordialement

  • salima

    23 avril 2017

    Bonjour Docteur N’guyen,
    Pourrais je avoir un résultat naturel si je mets des implants de 420cc en DUAL plan? C’est ce que mon chirurgien esthétique m’a dit mais je ne sais pas. C’est vous le spécialiste donc dites moi.
    merci

    • Dr. Vincent NGUYEN

      24 avril 2017

      Bonjour Madame,
      Je ne peux préjuger d’un résultat d’augmentation mammaire par prothèse sans faire un examen clinique. En effet, sans vous voir, je ne peux pas évaluer votre morphologie et donc estimer si l’implant mammaire sélectionné sera en harmonie avec elle.
      Si votre chirurgien esthétique estime que ce volume associé au DUAL PLAN vous donnera un résultat naturel, il faut peut être lui faire confiance.
      Cordialement

  • melissa

    6 mars 2017

    bonsoir docteur Nguyen,
    je fais un bonnet B. est qu’avec une prothèse mammaire ronde de 330 cc je peux passer à un bon D ou pas.
    cordialement

    • Dr. Vincent NGUYEN

      8 mars 2017

      Bonjour Madame,
      c’est difficile à dire comme cela. En effet cela dépend énormement de votre morphologie, de votre type de peau, du type de prothèse utilisée. Avec 200cc on gagne généralement un bon bonnet ,c’est ce qu’il faut savoir, après, il faut faire des essayages.
      Cordialement

  • edwige

    25 février 2017

    Bonjour Dr Nguyen,
    J’ai des prothèses mammaires devant de le muscle et j’aimerais savoir si en les changeant je pouvais faire un DUAL plan.
    merci
    cordialement

    • Dr. Vincent NGUYEN

      25 février 2017

      Bonjour,
      Il est tout à fait possible, lors d’un changement de prothèse, de faire passer des prothèses mammaires derrière le muscle ou en DUAL PLAN alors qu’elles étaient en avant du muscle. Cependant la technique est difficile et dans certains rares cas, la prothèse mammaire repasse en avant du muscle. Le chirurgien esthétique qui vous opère vous informera de cette possibilité.
      Cordialement

  • géraldine

    2 février 2017

    Bonjour Docteur,
    J’ai des implants anatomiques, je voudrais changer mais avec plus de décolté. J’aimerais donc des prothèses rondes . Il est possible de changer de formes?
    cordialement

    • Dr. Vincent NGUYEN

      3 février 2017

      Bonjour,
      oui il est tout à fait possible de changer des prothèses mammaires anatomiques pour des prothèses mammaires rondes.
      Cordialement

  • Nathalie

    28 décembre 2016

    Bonjour dr Nguyen,

    j’ai les seins qui tombent, et j’aurais voulu savoir si rien qu’en mettant des prothèses mammaires, cela pouvait suffire à remonter les seins et à éviter trop de cicatrices?

    merci

    • Vincent NGUYEN

      28 décembre 2016

      Bonjour,

      effectivement dans certains cas de ptose mammaire mineure, une prothèse mammaire suffit à redresser suffisamment le sein afin d’éviter les cicatrices d’une cure de ptose. Cependant, pour savoir si cela s’applique à votre cas, il vous faut consulter un chirurgien esthétique qui pourra vous conseiller après vous avoir examiné.
      Cordialement

Posez une question sur ce sujet