Prendre rendez-vous
01 42 74 46 83
cabinet@chirurgie-esthetique.paris

INFORMATIONS DE CONTACT

 

ADRESSE

12 Avenue Carnot, 75017, Paris

TÉLÉPHONE

01 42 74 46 83

E-MAIL

cabinet@chirurgie-esthetique.paris

RÉSEAUX SOCIAUX


Simulation et morphing avant rhinoplastie

Répondre aux attentes des patients est une priorité en chirurgie esthétique, en particulier dans le domaine de la rhinoplastie.
Pour se faire, la simulation (ou morphing), réalisée en consultation avec le chirurgien plasticien, permet d’établir un projet de résultat alliant les désirs du patient et les possibilités techniques du chirurgien.

Points Forts
  • La simulation se fait en consultation.
  • Elle est réalisée par le chirurgien devant le patient.
  • Elle permet au chirurgien et au patient d’être en accord sur le résultat possible.
  • L’expertise du chirurgien reste la plus importante.

Cette fiche est réalisée par le Dr Nguyen, chirurgien plasticien à Paris, pratiquant la rhinoplastie régulièrement.

Elle est le résultat de son expérience sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une simulation ou morphing pour rhinoplastie ?

La simulation, ou morphing, avant rhinoplastie permet, au cours des consultations précédant une chirurgie esthétique du nez, de réaliser une projection du résultat de la chirurgie de rhinoplastie.

Comment est réalisé une simulation ou un morphing pour rhinoplastie ?

Le morphing est l’évolution du croquis réalisé avec le patient sur sa photographie. De nos jours, le rhinoplasticien travaille informatiquement sur les photos du patient prises en consultation. Il existe ainsi de nombreux logiciels permettant au chirurgien de modifier les photographies du patient et de pouvoir ainsi prévisualiser le résultat d’une rhinoplastie. Il existe également des logiciels pouvant dessiner automatiquement un idéal ainsi que des logiciels de simulation en 3D.

De cette façon, au cours d’une simple consultation, le chirurgien est en mesure de réaliser un projet de rhinoplastie avec l’aide du patient.

Malgré toute l’aide que procure ces systèmes informatiques, l’expertise et les conseils du chirurgien esthétique restent primordiaux afin d’assurer le maintien d’une harmonie du visage, tout en se basant sur la demande du patient.

Pourquoi faire une simulation avant une rhinoplastie ?

La simulation avant une rhinoplastie permet au chirurgien plasticien et au patient de pouvoir avoir une idée visuelle d’un résultat :

Cela permet au chirurgien plasticien de comprendre et de définir les désirs du patient.

Cela permet au patient de comprendre parfois les limites raisonnables d’un résultat souhaité, pouvant être en désaccord avec l’harmonie de son visage et les possibilités techniques de la chirurgie

Le patient et le chirurgien peuvent ainsi s’entendre et se mettre en accord sur le résultat possible, souhaité, et le plus harmonieux avec le reste du visage.

Le patient peut visualiser tous les résultats possibles en fonction de ses envies et des limites techniqu

Le chirurgien plasticien peut ainsi expliquer certains aspects techniques de l’intervention et le travail à accomplir en fonction du résultat souhaité.

Que peut-on faire en simulation ou morphing du nez ?

De profil, tout peut être fait :

Réduction d’une bosse

Augmentation ou réduction de l’arête nasale

Remontée ou descente de la pointe du nez

Définition, diminution de la pointe du nez

Remplissage de la racine du nez

Traitement de l’épine du nez

Abaissement des ailes du nez

Et bien d’autres choses…

De face et de ¾, le morphing peut entrainer une déformation des structures alentours et donc du visage. Son intérêt est donc moindre en fonction de la demande des patients et des possibilités techniques.

Quelles sont les limites d’une simulation ou d’un morphing du nez ?

Comme évoqué, dans certains cas, les simulations de face et de ¾ peuvent être moins intéressantes du fait des déformations.

Le morphing ne tient également pas compte de l’examen clinique du patient, qui peut grandement modifier les possibilités techniques chirurgicales, à savoir :

La qualité de la peau (fine ou épaisse) qui pourra donner des résultats très différents et demande donc une adaptation de la technique chirurgicale

S’il s’agit d’une reprise de rhinoplastie, les tissus étant remaniés, les possibilités techniques deviennent différentes

Les troubles respiratoires avec déviation septale, hypertrophie des cornets, collapsus des valves…

Les cicatrices cutanées éventuelles

Les antécédents d’injection (acide hyaluronique, radiesse…) au niveau du nez

La prise de lumière du nez en fonction des angles de vue et du type de lumière

La simulation pour rhinoplastie est une projection informatique imagée du résultat. Elle ne peut donc être à 100% identique au résultat final d’une rhinoplastie. La rhinoplastie reste un acte chirurgical et son résultat dépend également de facteurs imprévisibles tel que la cicatrisation propre de chaque patient et des complications possibles.

Posez une question sur ce sujet