Prendre rendez-vous
01 42 74 46 83
cabinet@chirurgie-esthetique.paris

INFORMATIONS DE CONTACT

 

ADRESSE

12 Avenue Carnot, 75017, Paris

TÉLÉPHONE

01 42 74 46 83

E-MAIL

cabinet@chirurgie-esthetique.paris

RÉSEAUX SOCIAUX


Chirurgie esthétique et réparatrice : quelles sont les actes pris en charge par la sécurité sociale et leurs conditions ?

Quels sont les actes de chirurgie esthétique et réparatrice pris en charge par la Sécurité Sociale, ou assurance maladie CPAM, et sous quelles conditions ?

Certains actes de chirurgie plastique (réparatrice ou esthétique) peuvent être pris en charge et donc remboursés en totalité ou partiellement par l’assurance maladie s’ils répondent à certaines conditions.

Les interventions prises en charges par la sécurité sociale
Chirurgies des seins remboursées :

Gynécomastie glandulaire

Code : QEFA002 bilatérale     QEFA011 unilatérale

Indication : intervention avec résection glandulaire, réalisée après bilan endocrinien complet par un endocrinologue.

Entente préalable : non

Mamelons invaginés

Code : Bilatérale QEEA003 ; Unilatérale QEEA002

Indications : en cas d’inflammation, d’infection locale, ou d’invagination difficile à extérioriser mécaniquement et qui se rétracte rapidement

Entente préalable : non

Augmentation mammaire pour hypotrophie mammaire

Code : QEMA004

Indications : agénésie mammaire bilatérale et hypoplasie bilatérale sévère (absence totale de glande mammaire) avec taille de bonnet inférieure à A, ou pour syndrome malformatif (sein tubéreux et syndrome de Poland)

Entente préalable : oui

Reconstruction du sein après cancer

Code :
QEMA006 reconstruction par implant
QEMA002 reconstruction par lambeau libre abdominal (DIEP)
QEMA008 reconstruction par lambeau de grand dorsal

Indications : reconstruction du sein pour absence
– congénitale [agénésie]
– acquise (amputation pour cancer ou traumatisme)

Entente préalable : non

Réduction mammaire

Code : QEMA005
Indication : hypertrophie mammaire avec retrait de 300g de glande mammaire par sein lors de l’intervention

Entente préalable : non

Asymétrie mammaire

Réduction d’un sein : QEMA012

Indications : mastoplasties unilatérales de réduction pour asymétrie majeure nécessitant une compensation dans le soutien-gorge, ou pour syndrome malformatif (sein tubéreux et syndrome de Poland)
Entente préalable : non

Augmentation d’un sein : QEMA003

Indications : mastoplasties unilatérales d’augmentation pour asymétrie majeure nécessitant une compensation dans le soutien-gorge, ou pour syndrome malformatif (sein tubéreux et syndrome de Poland)

Entente préalable : oui

Ablation d’implant avec ablation de la capsule

Code : QEGA004

Indications : pathologie due à la prothèse (fuite de gel de silicone, à l’exclusion des fuites de sérum physiologique), infection, ou nécrose

Entente préalable : oui

Changement d’implant mammaire avec capsulectomie :

Code : QEKA001

Indication : chirurgie réparatrice : reprise de reconstruction mammaire (cancer, asymétrie majeure)

Entente préalable : oui

Chirurgies esthétiques ou réparatrices du visage remboursées :

Otoplastie pour oreilles décollées

Code : Bilatérale CAMA013 ; unilatérale CAMA008

Indication : déformation entraînant une gêne sociale importante

Entente préalable : non

Rhinoplastie

Code : GAMA024 ou GAMA013

Indications : séquelles de traumatisme ou malformation entraînant des troubles fonctionnels (exemples : séquelles de fente labio-alvéloaire et autres malformations nasales, problèmes de ventilation liés à la valve nasale, séquelles de traumatisme nasal (ensellure, déviation) …)

Entente préalable : oui

Rhinoseptoplastie

Code : GAMA004 ou GAMA016

Indication : séquelles de traumatisme ou malformation entraînant des troubles fonctionnels (exemples : séquelles de fente labio-alvéloaire et autres malformations nasales, problèmes de ventilation liés à la valve nasale, séquelles de traumatisme nasal (ensellure, déviation de la cloison nasale, hypertrophie des cornets responsable d’une gêne fonctionnelle) …)

Entente préalable : oui

Chirurgies esthétiques de la silhouette remboursées :

Abdominoplastie

Indication : chirurgie réparatrice après amaigrissement pour obésité morbide avec un abdomen en besace (tablier abdominal recouvrant tout le pubis)

Entente préalable : oui

Code en fonction du traitement :

  • Abdominoplastie avec transposition de l’ombilic : QBFA005
  • Abdominoplastie avec transposition de l’ombilic, et fermeture de diastasis : QBFA001
  • Abdominoplastie avec transposition de l’ombilic et lipoaspiration de l’abdomen : QBFA008
  • Abdominoplastie avec transposition de l’ombilic, lipoaspiration de l’abdomen et fermeture des diastasis : QBFA012

Lifting de bras ou de cuisses

Code : QZFA014

Indication : chirurgie réparatrice après amaigrissement pour obésité morbide

Entente préalable : oui

Dermolipectomie totale circulaire bodylift

Code : QBFA003

Indication : chirurgie réparatrice après amaigrissement pour obésité avec un abdomen en besace (tablier abdominal recouvrant tout le pubis)

Entente préalable : oui

Toute autre intervention de chirurgie esthétique (augmentation mammaire, lipoaspiration, lifting, lipofilling, blépharoplastie…) et de médecine esthétique (acide hyaluronique, toxine botulique, peeling…) ne peuvent être prise en charge par l’Assurance Maladie sauf cas exceptionnels.

Conditions de remboursement d’une chirurgie esthétique ou réparatrice par la sécurité sociale

Lors de la consultation, le chirurgien esthétique décide en fonction de l’examen clinique du patient si une intervention est indiquée.
Certaines opérations de chirurgie esthétique ou réparatrice sont automatiquement prises en charge par l’assurance maladie, c’est ce que l’on appelle une prise en charge sans entente préalable. Elles doivent cependant remplir les conditions définies par la Sécurité Sociale (exemples : l’otoplastie, certaines chirurgies de réduction mammaire et la reconstruction mammaire).

Pour certaines interventions, le chirurgien plasticien est obligé de réaliser une entente préalable avec le médecin conseil de la Sécurité Sociale. Le médecin conseil décide alors s’il convoque le patient afin d’accorder ou non le remboursement de l’intervention de chirurgie plastique. Si le patient rempli toutes les conditions requises, l’acte est alors pris en charge par la Sécurité Sociale.

Que rembourse l’assurance maladie et les mutuelles ?

L’assurance maladie prend tout en charge en dehors du ticket modérateur, de l’hôtellerie, et des dépassements d’honoraires de l’anesthésiste et du chirurgien.

C’est ici qu’interviennent les mutuelles, qui en fonction de votre type de contrat peuvent rembourser une petite ou une grande partie des frais restant à votre charge, notamment les honoraires du chirurgien plasticien.

L’autre avantage d’une prise en charge par l’Assurance Maladie est la réalisation possible d’un arrêt de travail, et de la prise en charge des soins annexes (ordonnance, pansements, médicaments, bilan sanguin, actes d’imagerie…).

En pratique, pour le patient
  • Prendre rendez-vous avec un chirurgien plasticien, afin qu’il évalue le type d’intervention esthétique ou réparatrice nécessaire, et qu’il vous informe de la possibilité d’une prise en charge ou non, et si une entente préalable est nécessaire.
  • Le chirurgien plasticien doit rédiger une entente préalable avec le codage de l’intervention, la date, sa signature, son tampon, et une phrase expliquant le contexte médical.
  • Le patient doit soit amener en main propre l’entente préalable au centre de Sécurité Sociale duquel il dépend, soit l’envoyer par la poste avec accusé de réception.
  • L’Assurance Maladie a de ce fait une obligation légale de donner une réponse dans les 15 jours, le cachet de la poste faisant foi. Si au-delà de 15 jours le patient n’est ni convoqué ni informé, on considère alors que la Sécurité Sociale donne son accord pour une prise en charge.
  • A partir de cette date, le patient et le chirurgien plasticien ont 6 mois pour réaliser l’intervention. En cas de non réalisation de l’acte, il suffit généralement de renvoyer une entente préalable avec une lettre explicative.

Posez une question sur ce sujet

  • CLERC

    7 novembre 2018

    bonjour,

    j’ai une entente préalable pour une opération QBFA005.
    J’aimerais connaitre les conditions de dégradation de la paroi abdominale pour que la sécu donne son accord pour l’opération. (test de la feuille de papier ??)
    merci d’avance

    • Dr. Vincent NGUYEN

      14 novembre 2018

      Bonjour,
      dans les indications de la prise en charge de l’abdominoplastie, il est noté uniquement le critère « tablier abdominale ». Par ailleurs, en effet, certains médecins conseil utilisent le test de la feuille de papier, mais il n’existe pas de test ou de mesure précise officielle. La décision en revient en effet au seul médecin conseil de la sécurité sociale.
      cordialement

  • Roselyne

    30 octobre 2018

    J ai subi une DPC à l hôpital Beaujon il y a 3 ans et j ai perdu beaucoup de poids impossible de pouvoir regrossir.
    Je n ai plus de muscles et ma peau est très flétrie (bras, ventre, cuisse) pensez vous que la ss puisse prendre en charge les opérations.
    Avec mes remerciements pour votre réponse
    Courtoisement
    R.

    • Dr. Vincent NGUYEN

      3 novembre 2018

      Bonjour,
      Je ne peux répondre à cette question. En effet c’est le médecin conseil de la sécurité sociale, qui après vous avoir examiner décide d’une possibilité de prise en charge.
      cordialement

  • ALEX

    30 avril 2018

    Bonjour,
    Comment peut-on savoir le montant restant à payer dans le cas d’une prise en charge (avant RDV) ? C’est à dire connaître le montant du remboursement de la mutuelle ?
    Merci,

    • Dr. Vincent NGUYEN

      30 avril 2018

      Bonjour,
      malheureusement en effet, il faut un rendez vous avec votre chirurgien plasticien, afin qu’il puisse établir un devis détaillé.
      cordialement

  • MICHELA

    19 avril 2018

    bonjour Docteur
    Est ce que la CHIRURGIE DES MOLLETS est prise en charge par la securite sociale si la difference cause de problemes psychologique? Merci

    • Dr. Vincent NGUYEN

      20 avril 2018

      Bonjour,
      malheureusement non, une prise en charge par la sécurité sociale n’existe pas dans un cadre psychologique pour la chirurgie des mollets.
      cordialement

  • alexia

    26 mars 2018

    Bonjour,

    Est ce que la bépharoplastie pour dermatochalasis est prise en charge par la sécurité sociale si le champ visuel est modifié? Je vous remercie pour votre reponse

    • Dr. Vincent NGUYEN

      26 mars 2018

      Bonjour,
      en effet, une petite partie de la blépharoplastie peut être prise en charge, mais il faut prouver une vraie amputation du champ visuel avec un ophtalmologiste.
      Cordialement

  • Adrien

    20 mars 2018

    Bonjour,
    j’aurais voulu savoir si dans un cas de gynécomastie, la sécurité sociale pouvait intervenir? non pas pour un problème de coût qui m’importe peu mais plutôt afin d’obtenir un arrêt de travail?
    merci pour toutes vos explications.
    Cordialement

    • Dr. Vincent NGUYEN

      20 mars 2018

      Bonjour,
      oui, en cas d’exérèse de glande, la sécurité sociale prend en charge une partie des coûts de la chirurgie. A ce titre, un arrêt de travail peut vous être délivré par votre chirurgien plasticien.
      cordialement

  • Zoé

    27 décembre 2017

    Bonjour docteur,
    une intervention visant a remonter les seins n’est donc pas pris en charge par la sécurité sociale? merci pour les infos

    • Dr. Vincent NGUYEN

      27 décembre 2017

      Bonjour,
      effectivement, une cure de ptose simple, c’est à dire une chirurgie esthétique visant à remonter les seins uniquement, n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Cependant, une réduction mammaire, visant à remonter les seins ainsi qu’à les réduire peut être prise en charge par l’assurance maladie.
      Cordialement